19 October 2021

Le SYNAGIS (Palivizumab) d’Astra Zeneca bénéficie d’un manque de stimulation immunitaire des enfants contre la bronchiolite

Comme chaque, la bronchiolite de l’enfant va faire son apparition au début de l’hiver. En traitement de fond pour les enfants à risque de complications graves, le Synagis (Palivizumab) commercialisé par Astra Zeneca constitue un traitement préventif.

Les gestes barrières et autres confinement ont au moins permis de limiter la propagation de certaines maladies couramment rencontrées pendant l’hiver. C’est le cas pour la bronchiolite du nourrisson qui a connu une chute importante de sa fréquence ces derniers mois. Mais avec le retour à une vis presque normale, les choses risquent de se compliquer cette année.

Un manque de stimulation immunitaire est constaté dans la population

C’est le constat fait par Santé publique France. Les enfants ont été ces derniers moins exposés aux virus de l’hiver. Leur système immunitaire n’a pas pu ainsi fabriquer des anticorps pour atténuer les prochains contacts avec les virus. Et la bombe à retardement pourrait bien exploser en début d’hiver en France

Un traitement de fond pour les nourrissons fragiles

S’agissant d’une infection virale, la bronchiolite ne nécessite que dans la majorité des cas, peut de médicament. Souvent de la kiné peut être associée à la prise de médicament contre la fiévre.

Pour les enfants à risque, un traitement de fond peut être proposé afin d’immuniser les nourrissons. Il s’agit du Synagis (Palivizumab) produit par le laboratoire AstraZeneca. Il permet d’apporter par voie injectable les anticorps nécessaire pour combattre le virus lorsqu’il est présent dans l’organisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *