18 January 2022

Tests Antigéniques : une solution pour diminuer la file d’attente devant les laboratoires

L’autorisation récente d’utiliser les tests antigéniques pour le dépistage du COVID devrait alléger la pression sur les laboratoires de biologie.

Cela ne vous a probablement pas échappé, la deuxième vague est en train de submerger l’Europe entière et donc la France. La politique de dépistage massive entreprise par les autorités de santé permet aujourd’hui de faire remonter les résultats rapidement. La situation épidémiologique est donc beaucoup plus précise.

Cette chronique est disponible en podcast sur Autopsie de la Santé :

Mais, cet engouement pour les tests PCR a son revers de la médaille.

Les files d’attente devant les laboratoires de biologie médicale sont chaque jour un peu plus longue. Et les conséquences ne se sont pas faites attendre devant cet afflux d’examens : les délais de rendu des résultats deviennent trop longs et donc inutiles en terme de confinement.

Récemment, pour alléger cette charge sur la biologie de ville, le gouvernement a autorisé l’utilisation de tests antigéniques disponibles dans les pharmacies, les cabinets médicaux ou infirmiers.

Moins qualitatif que la PCR, ces test permettent de faire néanmoins un premier tri parmi tous les patients potentiels.

Trois conditions sont imposées pour pouvoir bénéficier de ces tests :

  • être dans l’impossibilité de pouvoir faire réalisé un test PCR dans les 48 heures
  • présenter des symptômes depuis moins de 4 jours
  • et enfin ne pas présenter un risque de développer une forme grave de la maladie COVID ou vous ne devez pas être âgés de plus de 65 ans

En pratiquant ces dépistages dans d’autres lieux de santé que les laboratoires, les autorités espèrent ainsi diminuer la charge de travail afin de permettre des résultats rapides.

Mais attention, la technique PCR reste la méthode de référence. Tout résultat positif sur un test antigénique doit être complété d’un examen en laboratoire.

Découvrez les trois conditions pour bénéficier de ce dépistage :

Rendez vous dans la rubrique actu pour découvrir d’autres chroniques Santé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *